ARCHITECTURE, VILLE ET CULTURE

THÈME 2018 / ENTRE DEUX

PONT HASSAN II

Entre l’esplanade du mausolée Mohamed V et la Médina de Rabat, entre le ciel et l’embouchure du fleuve, entre les deux rives du Bouregreg, la première édition de la Biennale d’Architecture d’Agora Rabat-Salé se tiendra sous le pont Hassan II.

Ouvrage architectural et urbain, véritable prouesse technique, il assure la liaison entre les deux villes Rabat et de Salé.

Débats & Conférences

Youssef Tohmé

Architecte Urbaniste libanais, diplomé de l’Ecole d’Architecture Paris-Villemin. Il devient chef de projet du musée de Louvre Abou Dhabi. Il a été en charge de l’édition 2014 de la Biennale d’Architecture, de Planification et de Design de Bordeaux.

Driss Kettani

Architecte marocain, diplomé de l’ENA de Rabat. Il est membre fondateur de l’Association Architectes Non Anonymes qui milite pour la revalorisation de l’architecture sur le scène culturelle marocaine.

Kengo Kuma  

Architecte japonais, diplômé de l’Université de Tokyo. Il poursuivit ses études à l’Université de Columbia à New York. Il a fondé son agence d’Architecture Kengo Kuma & Associates. Il a été sélectionné pour bâtir le stade des jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Christian De Portzamparc 

Architecte français né à Casablanca, premier architecte français à avoir eu Pritzker Prize. Commandeur des arts et des lettres, Chevalier de l’Ordre de la légion d’Honneur. Membre d’Honneur de l’American Institute of Architects

MÉTAMORPHOSE

L’ESPACE DOMESTIQUE 

Elias Guenoun mène une réflexion sur nos modes de vie, plus précisément sur la vie domestique contemporaine, et explore la possibilité d’une construction domestique en accord avec nos modes de vie.

Elias Guenoun : Architecte Enseignant / Charles Aubertin : Assistant de projet / Driss Benabdallah : Coordinateur UIR

Ecole Nationale d’Architecture de Versailles / Ecole d’Architecture de Rabat UIR

Étudiants : Yazid Ahl-Lamara, Yousra Bouirig, Youssef Chajai, Ferdinand Covin, Louise Daussy, Lucien Dumas, Inès Langlois, Hajar Maghfour, Hugo Soucaze, Majdouline Tazi.

MÉTAMORPHOSE

Les métropoles du Sud 

Parler d’espace et d’architecture tout en bougeant les lignes des frontières : c’est à cet exercice de l’universalité que se propose de répondre l’association NEW SOUTH.

Pendant des ateliers, qui puisent leurs articulations dans le texte Léon l’Africain d’Amin Maalouf, on retiendra une jeunesse capable de dépasser les frontières physiques et idéologiques, engagée dans le désenclavement des compétences et des cultures, et positionnant les talents marocains dans une dynamique mondiale.

MÉTAMORPHOSE

Le territoire de la vallée du Bouregreg

Le paysage de l’embouchure du Bouregreg s’est profondément métamorphosé. Une rétrospective sur 10 ans de grands travaux et d’aménagement urbain et paysager.

Des réalisations et d’autres en cours, transforment à vue d’oeil, cet espace interstitiel entre les deux villes jumelles; Rabat et Salé. A présent, le visiteur de la vallée ne peut s’empêcher de contempler de majestueux pont Hassan II, lequel redessine la configuration de franchissement d’une rive à l’autre.

MÉTAMORPHOSE

La ville du futur

L’exposition « La ville du futur » est l’occasion de se plonger dans l’avenir :

 À quoi ressembleront les villes marocaines dans le futur ?

Comment vivra-t-on dans les métropoles ?

À l’heure du lancement des grandes politiques qui vont bouleverser le paysage urbain et périurbains du Maroc, le renouvellement des infrastructures, de transport, le réaménagement des côtes, la construction de nouveaux quartiers résidentiels et d’affaires…